Monoxyde de
Carbone
et détecteurs de gaz

Les détecteurs de fumée

Pendant longtemps les dommages causés par les fumées d’incendie ont été sous estimés. Il faut savoir que 80 % des décès lors d’incendies domestiques sont en relation avec l’inhalation de fumées toxiques. Ceci est dû en partie à l’évolution de notre équipement intérieur (meubles, décoration, …) qui contient de plus en plus de polymères synthétiques. Il est temps d’agir !
Depuis 2015, l’installation de détecteur est obligatoire, ce qui a permis de sauver de nombreuses vies.

En Angleterre, ce type d’équipement d’alerte au feu est obligatoire depuis 1991. Notez que 95 % des foyers américains en sont équipés.

Dès que l’appareil détecte la présence de fumée, une alarme sonore se met en marche pour vous prévenir ou vous sortir de votre sommeil. Il vous est possible d’agir rapidement et effectuer les premiers gestes de sécurité incendie, comme par exemple utiliser une serviette mouillée pour étouffer le feu et prévenir les secours si besoin. A nous de nous équiper et de diminuer le nombre de victimes.

 



Pour être en conformité avec votre contrat d’assurance habitation et respecter les normes en vigueur, le détecteur doit répondre à ensemble de critères techniques. Ainsi, il doit disposer de :
un indicateur visuel de mise sous tension
un signal visuel ( mécanique ou sonore)
un mode de fonctionnement hors alimentation.
Pour être efficace, il a été défini que l’alarme sonore doit atteindre au minimum 85 dB(A) à une distance de 3 mètres.

Facile d’installation, l’autonomie varie de 4 à 10 ans selon les modèles. Nombre d'appareils disposent de fonctionnalités complémentaires à celles exigées comme par exemple l’éclairage d’urgence qui indique la direction de la sortie.

 

Derniers articles du blog


 

|Contact |Reproduction interdite : Monoxyde de carbone .fr